Avancées

1- Le Collectif LBO au travers de ses actions innovantes a obtenu très rapidement la reconnaissance d’associations, de syndicats d’entreprises et de responsables politiques, mais aussi de collectivités territoriales : Conseils Généraux, Régions, Communautés de communes et d’agglomérations...

Ainsi, moins d’un an après la création du Collectif LBO, Alain Bocquet - Député du Nord & Président du groupe Communistes et Républicains à l’Assemblée Nationale- obtenait le vôte unanime par la Commission des Finances présidée par Pierre Mehaignerie, d’une Mission d’Informations sur la place et le rôle des fonds d’investissement dans l’économie.

Interview d’Alain Bocquet-Député du Nord le 17 janvier 2007 :
.

.
.
2- Après avoir suscité un intérêt important de la presse régionale et nationale dès l’automne 2006, force est de reconnaître que "Notre adversaire : la Finance" s’est aussi très rapidement inquiété de notre existence !

3- Chacun des 3 derniers présidents de la République : Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande ont aussi montré un certain intérêt pour notre action, et pourtant...

- quelques jours avant qu’une délégation du Collectif LBO soit reçue à l’Elysée, Gwénaëlle Le Solleu journaliste à la Tribune "faisait le lien" entre les derniers vœux de Jacques Chirac en tant que président de la République sur la question des plus-values, et nos critiques (article du 8 janvier 2007 ci-joint)

- le 17 janvier 2007, alors que François Hollande était Premier Secrétaire du parti socialiste, le bureau national publiait un communiqué : "Le PS soutient l’action des collectifs LBO". Monsieur Hollande allait revenir sur cette question lors de sa campagne électorale de 2012.

- Quant à Nicolas Sarkozy, vous trouverez ci-joint un courrier qu’il nous adressait en tant que candidat à la présidence de la République le 17 avril 2007 ; concluant en ces termes : "Vous le voyez, nous pouvons nous rejoindre, au delà des objectifs, sur un grand nombre d’orientations."

4- Au delà de cette reconnaissance institutionnelle, c’est donc bien la prise de conscience d’hommes et de femmes, militants et simples citoyens, de France et de Navarre, qui doit se poursuivre !
La crise n’est pas une fatalité !
Nous devons nous organiser de toute urgence pour décider de notre avenir !


Documents joints

PDF - 1.2 Mo
Word - 60 ko
PDF - 194.5 ko

Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 17 janvier 2007
par  Collectif LBO

Mission d’information sur la place et le rôle des fonds d’investissement dans l’économie

Le 17 janvier 2007, la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale votait à l’unanimité une mission d’informations.
Vous trouverez ci-joint le projet déposé par Alain Bocquet Député du Nord et Président du groupe Communistes et Républicains, ainsi que l’audition sur les LBO de - M. Patrick Sayer, (...)