ACTU


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 28 septembre 2017
par  Attac France

Attac demande la libération immédiate des deux gardés à vue

Deux parents d’élèves sont en garde à vue depuis hier au commissariat de Montreuil car ils exigeaient des pouvoirs publics que des mesures soient prises dans les plus brefs délais. Nous demandons leur libération immédiate et qu’aucune charge ne soit portée à leur encontre. - Communiqués / Énergie, (...)

mercredi 27 septembre 2017
par  Attac France

Le budget de l’État en 2018 : austérité et injustices en marche

Le projet de loi de finance (PLF) pour 2018 est une parfaite illustration du macronisme : au service des plus riches et de la finance, cette politique coupe les budgets sociaux et promet l’injustice fiscale. - Communiqués / Rendez l’argent, Finance, (...)

mercredi 27 septembre 2017
par  Attac France

Le plan d’Emmanuel Macron pour enterrer la taxe européenne sur les transactions financières

Lors de son intervention sur l’Union européenne à la Sorbonne, Emmanuel Macron a évoqué son point de vue sur la taxe européenne sur les transactions financières (TTF). « Il y a deux pays en Europe qui ont une taxe sur les transactions financières », la France et la Grande-Bretagne. Puis, en référence à (...)

mardi 19 septembre 2017
par  Attac France

Attac inaugure à sa manière le nouveau siège de La République en marche !

Pour des « fainéants », ils se sont levés tôt ! Mardi 19 septembre, 30 militant·e·s d’Attac ont inauguré à leur manière les nouveaux locaux du parti d’Emmanuel Macron en les rebaptisant « La Régression en marche ! ». À 8 h 30, des travailleurs/euses jetables sont arrivé·e·s devant le 63 rue Saint-Anne à (...)

vendredi 8 septembre 2017
par  Collectif Stop TAFTA

Emmanuel Macron doit stopper la mise en œuvre du CETA !

Le rapport de la Commission sur le CETA confirme que cet accord « entraîne inévitablement des incertitudes et des risques ». Face à ces risques, que de nombreuses organisations dénoncent depuis des mois, études à l’appui, une seule réponse possible : suspendre l’entrée en vigueur provisoire prévue le 21 (...)