ACTU


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 21 octobre 2019
par  Collectif

Traité ONU : pour mettre fin à l’impunité des multinationales, la France et les Etats membres de l’UE doivent passer à la vitesse supérieure

Genève, le 18 octobre 2019 - La 5e session de négociations du groupe de travail intergouvernemental de l’ONU chargé d’élaborer un traité contraignant les multinationales à respecter les droits humains et l’environnement vient de s’achever. Si les interventions, notamment côté européen, ont été cette (...)

mercredi 16 octobre 2019
par  Collectif

Le processus historique se poursuit aux Nations unies : cette semaine, les États entament des négociations de fond sur un texte contraignant relatif aux obligations des sociétés transnationales et autres entreprises en matière de droits humains

Le Groupe de travail intergouvernemental des Nations unies pour un traité relatif aux « sociétés transnationales et autres entreprises en matière de droits humains [1] » entame sa cinquième session de négociations cette semaine, du 14 au 18 octobre, au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. Pendant (...)

samedi 12 octobre 2019
par  Attac France

6 militant·e·s et le porte-parole d’Attac en garde à vue pour avoir dénoncé l’impunité de Total !

Ce samedi matin, suite à une action ciblant le siège de Total, Géraldine, Isolde, Justin, Moïse, Nicolas, et Maxime Combes le porte-parole d’Attac France ont été placé·e·s en garde à vue au commissariat de Paris la Défense. - Communiqués / Stop (...)

mardi 8 octobre 2019
par  Attac France

Dossier de presse : stop à l’impunité des multinationales

Du 11 au 19 octobre se tiendra la semaine mondiale d’actions contre l’impunité des multinationales. Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre de la campagne européenne Stop à l’impunité des multinationales. En France, Attac entend mener des dizaines d’actions les 12 et 13 octobre pour dénoncer (...)

mardi 1er octobre 2019
par  Alternatives G7

La plateforme « Alternatives G7 » demande la libération des 3 jeunes allemands emprisonnés en France

Vendredi 27 septembre, Théo, Sebastian et Emil, trois jeunes ressortissants allemands étaient rejugés par la Cour d’appel de Pau après avoir été condamnés à 3 mois et 2 mois d’emprisonnement ferme pour le plus jeune, âgé tout juste de 18 ans. Ils sont accusés d’avoir commis l’infraction de groupement en (...)